Inscrivez vous à la newsletter et recevez des conseils et des astuces directement dans votre boite mail!

Vade Retro, Syndrome de l’Imposteur!

Imposteur

Avez vous parfois l’impression, dans votre vie professionnelle, d’être ce que les anglais appellent « A fraud »? Ce sentiment diffus et  toxique que vous ne méritez pas vraiment la place que vous occupez, que c’est uneerreur, une usurpation, qu’ « on » a commis une erreur et qu’un jour ou l’autre, comble de l’horreur, vous serez démasquée et aussi vulnérable qu’un poussin qui sort de l’oeuf ?

Un homme, une femme, un gouffre :

Ce sentiment détestable de vulnérabilité et de confusion matiné de culpabilité, c’est le syndrôme de l’imposteur. C’est parfois un cauchemar, surtout pour les femmes bien plus concernées que les hommes par ce poison qui nous empêche de nous exprimer à la hauteur de nos capacités.

Il y a quelques années de ça, j’ai participé à la rencontre Maman Travaille organisée par Marlène Schiappa et au cours de laquelle est intervenue Brigitte Gresy, membre du Conseil Supérieur de l’Egalité Professionnelle entre les femmes et les hommes. Et voici ce qu’elle a raconté à la salle médusée:

 » A compétences parfaitement égales, un homme acceptera une mission ou un poste s’il estime posséder 50% des compétences demandées pour ledit poste. Une femme acceptera si elle éstime réunir 80% des compétences ». 

Je crois que tout est dit. 80% contre 50%.

Nous manquons cruellement de confiance en nous. Nous souffrons d’un manque de légitimité à nos propres yeux, alors comment se « vendre » aux yeux des autres? Comment se sentir à sa place, quand nous avons confusément l’impression que tout ceci n’est qu’une mascarade, et qu’à tout moment quelqu’un peut arriver et ouvrir en grand le rideau de notre imposture en criant « REGARDEZ LA, LA MENTEUSE! »?

D’autant que les conséquences du syndrome de l’imposteur sont multiples et souvent handicapantes pour la carrière des femmes :

  • Peur de présenter un projet, une proposition ou une nouvelle façon de penser. Bloque le leadership.
  • Se persuader qu’il faut forcément être un expert accompli pour atteindre tel ou tel objectif
  • Peur de monter en gamme, rester en bas de l’echelle, ne pas oser sortir de l’ornière
  • Rester au ras des paquerettes, ne jamais augmenter ses tarifs, ne pas facturer ce que l’on vaut réellement.
  • Ne pas oser  » trop en dire » de peur d’être moqué , tournée en ridicule
  • Peur de se mettre en avant sur le web, d’aller trop loin, d’être moins bien que les autres
  • Essayer de se persuader que « c’est déjà pas mal » tout en sachant pertinament que ce n’est pas assez
  • Etc …

 Alors quelles sont les pistes pour se séparer de cet encombrant partenaire?

Voici

  • En premier lieu, réaliser que nous sommes loin, très loin d’être la seule à souffrir du syndrome de l’imposteur et qu’en ce moment même, il y a plusieurs milliers de femmes en train de se raisonner et de se dire » C’est trop bête, je tente quand même »!
  • Obtenir un feed back par son entourage dans un premier temps, histoire de gagner en confiance, puis par quelqu’un que vous admirez vraiment pour la qualité de son travail . Essayez, c’est magique.
  • Arrêter de se comparer systèmatiquement aux autres. La comparaison est le meilleur moyen de se rendre malheureux, vraiment. A chacun sa vie, à chacun son parcours et son histoire. Ne comparez pas ce qui ne l’est pas et continuez à faire ce que vous faites avec votre empreinte, votre authenticité.
  • Kick your butt : Bottez vous les fesses. Vous pourrez lire tous les livres de developpement personnel, toutes les citations du monde, rien ne remplacera ce moment determinant où vous passerez à l’action dans un  » Ho et puis merde! aussi jouissif que libérateur ».

Et pour botter les fesses une bonne fois pour toutes au S.D.I, voici un petit test de personnalité que je fais faire à certaines des clientes que j’accompagne en Personal Branding & Webmarketing : ce test va vous permettre de déterminer vos 5 forces de caractère les plus importantes. Pour une fois, appuyons nous sur nos forces, plutôt que de chercher à combler nos faiblesses. C’est la base du ©Personal Branding ( mis à toutes les sauces dailleurs).

Besoin d’un conseil pour booster votre entreprise? Contactez- moi pour un premier gratuit :






Rendez-vous sur Hellocoton !


No related posts.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *






Comment *