Inscrivez vous à la newsletter et recevez des conseils et des astuces directement dans votre boite mail!

Toi qui es chez toi …

Marie-Antoinette- Sofia Coppola

Je voudrais, du fond du coeur, faire une spéciale dédicace à toutes mes congénères, freelancers, mompreneurs qui travaillent à la maison, et leur témoigner mon profond soutien dans cette épreuve quotidienne qu’est la non-reconnaissance du travail à domicile, haut les coeurs les filles!

 

Toi qui es chez toi…

  •  Tu pourrais passer récupérer les colis à la Poste?
  • Tu peux garder la Grande avec toi ce matin, elle a pas envie d’aller à l’école?
  • Tu veux dire que sur toute une journée, tu n’as pas trouvé le temps de déclarer les impôts?!
  • Je peux passer prendre un café avec toi?
  • Ca t’embêterais de me récupérer les miens/ les garder de 7h à 22h/emmener ma grande chez le pédiatre ?
  • T’as du voir l’émission de la femme qui aimait les pingouins bipolaires à midi, tu me racontes?
  • ( l’école) Pouvez- vous récupérer la grande , elle a quand même les orteils un peu rouges. Non non aucun autre symptôme, mais comme vous ne travaillez pas (sic)
  • (SMS de la nounou): Pouvez vous récupérez la Petite plus tôt? Pierre- Kevin a son cours de Djembé à 16h
  • Qu’est ce qu’on mange à midi?
  • J’ai une combinaison lamée à échanger chez Zara, ça te dérangerait…
  • Je voudrais pas dire mais je ne vais pas tarder à aller bosser tout nu
  • On fait une virée shopping avec Chrystal et Dune, après on va manger des sushis, et on enchaîne sur le dernier Jean Dujardin, t’en es?
  • Tu peux t’occuper des vaccins?
  • Zut! j’ai oublié de passer au Monop’ ( regard insistant)
  • Non mais sinon t’as qu’à pas répondre à mes LOLcats* c’est pas comme si t’avais pas le temps d’ouvrir tes mails en même temps
  • Elle est belle ta manucure… tu me diras c’est vrai que toi, tu as le temps
  • ( la copine) Est ce que tu as eu mes sms de 8:02, 8:07, 8:12 et 8:23? non parce que là il est quand même 8:27 et je commence à m’inquiéter!
  • Mais il est vide ce frigo!
 Les LOLcats sont d’hilarantes photos ou vidéos de chats dans des situations pleines de bon goût et de cocasserie
Mais enfin, est ce qu’on leur apporte nos robes à emmener au pressing au bureau nous?  Et vous, quelles sont les réflexions que vous entendez le plus souvent?





Rendez-vous sur Hellocoton !


Related posts:

  1. l’art de bien manger quand on travaille de chez soi

11 Comments on Toi qui es chez toi …

  1. Working Mama
    31 août 2012 at 9 h 21 min (5 années ago)

    Mais c’est tellement ça!
    Moi c’est les visites en plein milieu de la journée. Ma belle-mère « je suis dans le coin, je peux passer boire le café? » Heu, nan, je bosse!
    Et aussi l’entretien… »Chérie je suis hyper à la bourre là faut que j’y aille, tu pourras t’occuper des lessives CE MATIN pour que les fringues soient sèches avant le départ demain? »
    Ben voyons, bien sûr, j’ai juste la petite à gérer et un contrat à livrer avant 16h mais ouais, je vais faire du linge, pas de soucis!

    Alala.

    Répondre
    • Aurélie
      31 août 2012 at 9 h 35 min (5 années ago)

      Il faut dire non. Voire être hyper violente et dire zut. Le piège c’est de se dire qu’après tout ça ne nous coute pas grand chose… de lancer une lessive de récupérer la petite plus tôt, d’offrir le thé-petits beurres à Belle-maman. sauf qu’on travaille.Et que si on était au bureau, personne ne se présenterait à l’accueil pour demander si working mama peut lancer une machine de blanc ;)

      Répondre
      • Working Mama
        31 août 2012 at 9 h 42 min (5 années ago)

        Ah mais je dis non hein :) Mais ça n’a pas l’air de rentrer en fait. Je suis à la maison, c’est le postulat immuable. Tout le monde voit bien par contre que je gagne ma vie, mais ils doivent se dire que ça tombe du ciel, sans doute.
        M’enfin donc je dis non, à chaque fois. Et je ne lance pas de machine^^

        Répondre
        • Aurélie
          31 août 2012 at 12 h 13 min (5 années ago)

          Je crois que plus on en fait… plus on en fait. Il faut donc se forcer à poser des limites claires entre la balayette et soi, dans les limites d’heures qu’on s’est fixées ;)

          Répondre
  2. sandra
    31 août 2012 at 9 h 40 min (5 années ago)

    QUOI ! tu n’as pas eu le temps de faire la vaisselle ? tu sais pas t’organiser !
    ça fait du bien de savoir que je suis pas seule…

    Répondre
    • Aurélie
      31 août 2012 at 12 h 12 min (5 années ago)

      Il s’agira ici, pour reprendre une expression lacée à la conférence Maman travaille (www.mamantravaille.fr) d’organiser son incompétence ménagère: la vaisselle? on la fait pas parce que sinon on casse un verre à chaque fois , oups! tu vois?! L lessiv ? tu aimes le rose mon chéri? Non parce que ton caleçon… etc…

      Répondre
  3. Luna Part
    31 août 2012 at 12 h 42 min (5 années ago)

    Rassure-toi c’est encore pire si tu es mère au foyer parce que là si tu refuses « de rendre service » t’es vraiment une sale égoïste… Mais je suis désolée, si j’ai choisi d’être mère au foyer c’est pas pour garder les enfants des autres, emmener les gosses à leurs activités ou faire les courses du voisinage gratuitement tous les jours avec le sourire… les gens s’imaginent qu’une mère au foyer n’a rien à faire de ses journées et que sûrement elle s’ennuie. Ben non je suis désolée, ce n’est pas le cas et si on veut faire du bénévolat, laissez-nous au moins le choix

    Répondre
    • Aurélie
      31 août 2012 at 12 h 46 min (5 années ago)

      Je pense en effet que ça l’est (pire). La problématique des mères au foyer est plus sensible encore. D’où l’intérêt de poser des bases ultra claires au moment de la prise de décision avec le conjoint, et d’en avertir l’entourage: non je n’ai pas choisi d’être mère au foyer parce que suis amoureuse de ma serpillère, mais parce que je veux voir grandir mes enfants/ prendre du temps pour réfléchir/ partager les premières années avec ma famille etc…

      Répondre
  4. Lily
    4 septembre 2012 at 15 h 40 min (5 années ago)

    C’était effectivement comme ça avant que je me sépare du père de mon fils… puis s’est devenu pire !
    « Attends comment je fais pour bosser si je dois le garder tous les mercredis » (le papa en question est au chômage, ndlr) « Je dois bouger demain, lundi, mardi, cette semaine, ce week-end, etc. prends le toi tu peux » (Ben oui je peux et j’adore traduire en jouant aux petites voitures) « Je t’ai remis le linge sale dans le sac, j’ai pas eu le temps de le laver » (t’as raison c’est vrai qu’avec mes 10 heures de boulot par jour je m’ennuie un peu) ou, pompon sur le gâteau, le fameux « tu comprends pas que je peux pas prévoir mes horaires ! » (Non, c’est vrai que dans mon métier on a jamais de projets qui nous tombent sur le coin de la tête au dernier moment, à rendre pour hier, merci beaucoup)…
    C’est rassurant de voir que nous sommes toutes logées à la même enseigne. Une femme qui travaille chez elle est une femme au foyer et une femme qui travaille, elle assume les deux rôles et en plus elle doit le faire bien… On la fait quand notre révolution ? ;)

    Répondre
    • Lily
      4 septembre 2012 at 15 h 42 min (5 années ago)

      C’est*** devenu pire !!!! Milles pardons pour cette fotte aurtograffique :)

      Répondre
    • Aurélie
      4 septembre 2012 at 17 h 58 min (5 années ago)

      Même chose que pour Working Mama il faut tester le  » Non » ;)

      Répondre

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *






Comment *