Inscrivez vous à la newsletter et recevez des conseils et des astuces directement dans votre boite mail!

Posts Tagged ‘enfant’

Là, tu vois, maman travaille!

 

Mokka et sa petite soeur

 

 

« Maman tu viens jouer? » « Maman, c’est quoi que tu regardes? » « Maman, je peux dessiner? » « Maman j’ai faim… » « Maman, pourquoi tu t’occupes pas de moi? » 

Vissée à l’ordinateur, les sourcils froncés et l’air concentré, on essaye tant bien que mal de poser des limites au petit gnome en lui expliquant que « ça ne se voit peut être pas autant que papa, mais là, tu vois, maman travaille ». Peine perdue. C’est l’invasion des jouets sur le bureau, des cris en musique de fond, voire du gnome lui même sur les genoux. Comment faire comprendre à notre descendance adorable, certes,  mais néanmoins envahissante, que « Tu vois le paravent, là?  hé bien c’est le bureau de maman, dingue, non? « 

Vous vous reconnaissez? C’est normal, toute maman qui travaille à la maison a déjà vécu cette situation des dizaines de fois. A tel point que  Stéphanie, 35 ans, et Sophie 32 ans, ont décidé d’en faire un livre pour enfant dont le héro, Mokka a une maman  « bizarre », une maman qui travaille sur internet!

Qui êtes vous, Stéphanie et Sophie?

Je suis Stéphanie, 35 ans, 2 enfants et un 3eme en « fabrication ». J’ai été entrepreneur pendant 4 ans pour redevenir salariée avec plein de projets de nouveau! Je suis auteure jeunesse depuis 2 ans et j’ai déjà un album édité (Le Pays des Mots Perdus chez Alpha Book).
Sophie a 32 ans, 1 enfant en « fabrication », et est illustratrice freelance depuis plusieurs années, spécialisée dans les albums pour enfants.
Nous faisions toutes les 2 parties du réseau des mompreneurs.

Comment vous est venue l’idée d’écrire l’histoire de Mokka?

L’idée de cette histoire vient de mes enfants au départ. Des crises quand je ne venais pas immédiatement voir leur nouveau dessin lorsque je travaillais devant mon ordinateur (je gérais une boutique en ligne à l’époque), ou lorsqu’ils ne comprenaient pas pourquoi je me mettait en colère lorsqu’ils hurlaient « mamannnnnn j’ai fini de faire caca » alors que j’étais au téléphone avec un de mes fournisseurs! Le livre a donc pour but d’expliquer aux plus petits enfants pourquoi une maman qui travaille à domicile, en freelance ou comme entrepreneur, n’est pas forcément disponible toute la journée pour jouer et s’occuper de ses enfants.

Avoir une maman qui travaille à la maison, c’est perturbant pour un enfant?

Oui, je pense. Après c’est aussi une question d’âge. Un enfant de 4/5 ans ne va pas comprendre qu’il peut avoir sa maman dans son champ de vision mais qu’il ne peut pas lui parler. Même à 9 ans mon fils a toujours du mal à comprendre qu’il ne doit pas me déranger quand je travaille ou quand je suis au téléphone. 

Quel plus ce livre apporte-t-il aux enfants qui le lisent?

Il explique pourquoi il ne faut pas déranger maman lorsqu’elle travaille (on peut décliner la même chose pour le papa évidement!), même si elle reste toujours à la maison. Les enfants s’identifient facilement au personnage (petit garçon/tigre) qui est parfois compréhensif, parfois grognon.
Globalement cet album est plutôt destiné aux petits, pour qui le concept de « maman à la maison inabordable » est vraiment impossible à gérer.

Mokka et sa petite soeur sont à la recherche d’un éditeur, n’hésitez pas à aller leur témoigner votre soutien sur la page Facebook du livre 

 

Pour aller plus loin: 

Stéphanie François sur Facebook

Le blog de Sophie Verhille

Le livre Maman Travaille, par Marlène Schiappa

 



Rendez-vous sur Hellocoton !


Etre maman freelance c’est aussi…

- Tenter la rédaction d’un article sur fond des « Barbapapas ».

- Avoir un client au téléphone et devoir s’interrompre parce que  » Maman tu viens me suyerrrrrr« 

- Entendre une petite voix flutée seriner: « Maman où elle est ma baguette magique? Où ça dans la caisse rose? Je peux te faire de la magique? Viens par ici Maman!  » et plus globalement, accepter l’idée de travailler avec une fée dans son salon.

- Devoir de faire une pause à midi pile et de manger des coquillettes au beurre avec un bonhomme dessiné au ketchup. Pareil à 16h version fraises à la chantilly et aux « boulettes au chocolat ».Et tant pis pour l’article en cours.

- Voir son espace de travail se remplir de bouts de papiers, de post-it decoupés, de pâte à modeler, de feutres sans bouchons et autres vêtements de poupée.

- Gratter 5 minutes de silence avant d’entendre  » Maman tu m’as pas maquillée!  maman! Maaaaaamaaaaaaaaan« Maman, tu peux sentir mon petit doigt? Mamaaaaaaaaaaaan »

- S’atteler à un support de formation et se retrouver comme par magie à monter une ferme en plastique sur le tapis du salon.

Pas d’autre solution pour en sortir vivant que de remettre les tâches les moins urgentes à plus tard, accepter l’idée qu’on ne pourra pas être très créatif ce jour là et se concentrer sur l’administratif, le tri, ou toute autre tâche qui ne demande que peu de concentration, souffler un  bon coup et surtout, surtout, garder en tête qu’on aime ce mini tyran domestique, sisi!



Rendez-vous sur Hellocoton !