Inscrivez vous à la newsletter et recevez des conseils et des astuces directement dans votre boite mail!

La freelance et les tâches ménagères par Diane Ballonad Rolland

 

Diane Ballonad Rolland est consultante en organisation personnelle et mère de trois enfants. Passionnée par les problématiques liées à la gestion du temps et très impliquée dans les réseaux féminins, Diane a créé Zen et Organisée, son entreprise de  home- organiser, et aide les mamans débordées, stressées et fatiguées à prendre du recul et à ré-organiser leur temps et leurs priorités sans s’oublier. Une interlocutrice privilégiée pour faire la lumière sur une question nébuleuse pour nombre d’entre nous: faut-il oui ou non faire le ménage sur son temps de travail? 

 

 » Quand Aurélie m’a contactée la semaine dernière, elle voulait m’interviewer pour un article qu’elle projetait d’écrire : 5 bonnes raisons de ne pas faire le ménage sur ses heures de travail . 5 seulement ?…

Au fil de nos échanges, elle finit par me proposer d’être rédactrice invitée sur son blog et d’écrire ce billet dans son intégralité, ce que j’accepte avec plaisir car la question du ménage quand on travaille chez soi, à fortiori quand on est une femme, et encore plus quand on est maman, m’interpelle, et ce depuis des années !

J’ai travaillé chez moi (en tant que free-lance attachée de presse) pendant des années. J’y travaille encore, une partie de mon temps dit « professionnel », aujourd’hui en tant que conseil en organisation personnelle (free-lance encore) et pour écrire. C’est d’ailleurs sur ma table de séjour, et non sur mon bureau pourtant tout joli, que j’écris ce billet.

J’ai toujours, durant ces années, fait en sorte de bien cloisonner mes univers. Quand je travaille, je travaille. Et pour le coup, quand je ne travaille pas… je ne travaille mais alors, pas du tout ! Au tout début (je n’avais alors que 24 ans et j’étais déjà maman d’une petite fille), je poussais le vice jusqu’à m’habiller en tailleur /talons (ma période Wonderwoman…) pour être dans la peau du « personnage » quand j’avais mes clients au téléphone. Avant de démarrer ma journée, je sortais dans mon quartier d’alors (Alexandre Dumas dans le 11ème à Paris) pour aller prendre un petit café. Et quand je franchissais le seuil de la porte à mon retour, je n’étais plus chez moi mais au « bureau ». Il ne me manquait plus que les collègues, la photocopieuse et la machine à café !

Aujourd’hui, j’accompagne des femmes, mères actives pour la plupart, en les aidant à se réapproprier leur emploi du temps et à mieux s’organiser, au travail ou à la maison. Et parmi elles, des femmes qui travaillent chez elles. Certaines sont mampreneurs comme moi (entendez maman et entrepreneur), d’autres non. Mais toutes partagent la même problématique :

Comment travailler efficacement dans la journée sans se laisser absorber par les tâches ménagères ?

 Ah, les tâches ménagères… ! Que les choses soient claires : ce n’est pas parce que vous travaillez à la maison que vous devez, en faisant un détour par la cuisine, en profiter pour vider le lave-vaisselle (« ça prend 5 mn »), faire le lit vite fait, lancer cette machine de linge puisque vous êtes dans la salle de bains (« autant optimiser, non ? ») et puisque vous avez lancé la machine, pourquoi ne pas la la tendre dans la foulée, etc…

Le feriez-vous si vous travailliez à l’extérieur ? Non, vous le feriez le matin avant de partir ou le soir, ou le week-end ! C’est la même chose pour vous.  Pourquoi est-ce que ce serait différent ? Sauf, bien sûr, si vous décidez (mais là, on parle d’un choix conscient) que de telle heure à telle heure, vous consacrerez ce temps à telle et telle tâche, qu’il s’agisse de vous avancer pour ce soir parce que vous voulez passer une soirée tranquille en famille, ou parce que vous avancez plus vite quand les enfants ne sont pas à la maison, etc… Peu importe, finalement, tant que c’est un choix conscient.

Mais si j’avais un seul conseil à donner, ce serait bien celui-ci :

Considérer votre travail… comme un vrai travail !

 C’est LA condition sine qua none pour commencer à bien s’organiser quand on travaille de chez soi.

Considérer votre activité, l’entreprise que vous êtes en train de créer ou de développer, comme un vrai travail, est un préalable incontournable, y compris pour parvenir à organiser correctement son temps et gérer ses priorités.

Parce que si vous-même ne considérez pas votre activité comme un vrai travail à part entière, si vous n’êtes pas convaincue, au fond de vous, que ce que vous faites est un travail comme un autre, vous aurez des difficultés à faire comprendre aux « autres » (même inconsciemment) que c’est un vrai travail et logiquement, vous ne serez jamais prise au sérieux.

Qui sont « les autres » :

-       Votre mari, votre conjoint

-       Vos enfants

-       Votre famille (parents, frères et sœurs, …)

-       Vos amis / amies

-       Votre banquier, vos prestataires, vos clients, vos partenaires

-       Le boss ou les collègues de votre conjoint

-       Etc…

Pourquoi c’est important ?

Parce que si personne ne vous prend au sérieux, comment, par exemple, arriverez-vous à faire comprendre aux autres (enfants, mari, sœur, copine qui arrive à l’improviste pour prendre le café à l’heure du goûter, etc…), le moment venu, que vous avez à cet instant besoin de calme, ou encore besoin de vous isoler pour travailler (car il vous reste deux heures pour finaliser une proposition pour un client important et lui envoyer par email) ?

A mon sens, de ceci découle tout le reste, dont la gestion (ou plutôt la non gestion) des tâches ménagères sur ses heures de travail.

Est-ce que vous faites la vaisselle quand vous est au bureau ? Non !

Chez vous, quand vous travaillez (parce que vous travaillez, n’est-ce pas ?), c’est pareil. N’en déplaise aux « autres » ! »

Pour aller plus loin:

35 repères pour mieux travailler de chez soi.

 Retrouvez Diane Ballonad Rolland, consultante en organisation personnelle, chroniqueuse, blogueuse et… maman de 3 enfants sur :

Le Blog de Zen & Organisée ! (http://www.zen-et-organisee.com)

Zen & Organisée, dans ma vie professionnelle !(http://www.zen-et-organisee-dansmaviepro.com)

 





Rendez-vous sur Hellocoton !


No related posts.

4 Comments on La freelance et les tâches ménagères par Diane Ballonad Rolland

  1. Lucky Sophie
    10 septembre 2012 at 9 h 43 min (5 années ago)

    J’ai bien aimé l’idée du café à l’extérieur pour faire la coupure et rentrer au bureau !

    Répondre
    • Aurélie
      10 septembre 2012 at 11 h 12 min (5 années ago)

      Moi aussi, Sophie. Et d’expérience, ça aére les neurones, coupe la journée, et vient rompre un peu le sentiment de solitude de la freelance en mal de collègues à la machine à café ( ou de la maman au foyer, ou de l’entrepreneuse, etc…) ;)

      Répondre
  2. Le Papillon
    12 septembre 2012 at 1 h 24 min (5 années ago)

    « Chez vous, quand vous travaillez (parce que vous travaillez, n’est-ce pas ?), c’est pareil. N’en déplaise aux « autres » !  »

    Et je crois que c’est bien là la partie qui m’a le plus interpellée. La non acceptation de la notion de travail et d’indisponibilité par certains proches.

    Toute une réglementation à instaurer.

    Répondre
    • Aurélie
      12 septembre 2012 at 11 h 18 min (5 années ago)

      Le Papillon, je connais certains indépendants qui ont été jusqu’à reprendre le travail en salariat, pour enfin obtenir la reconnaissance et l’acceptation de l’entourage dont tu parles …

      Répondre

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *






Comment *