Inscrivez vous à la newsletter et recevez des conseils et des astuces directement dans votre boite mail!

Archive of ‘Lectures’ category

Freelances: votre ordonnance bien être du weekend est arrivée!

 

Alors d’accord, il fait moche, il pleut, le temps est gris et triste, et en plus Ryan Gosling ne sera pas au festival de Cannes cette année. MAIS ce n’est pas une raison pour se laisser abattre. Pour passer un weekend studieux ET régénérant, je vous ai préparé une mini-revue de presse pas comme les autres:

  •  L’interview de L’Express de  Jon Kabat-Zinn, docteur en biologie moléculaire et spécialiste de la méditation pleine conscience : « Il faut accepter l’anxiété » : réconfortant , à découvrir en position du lotus en dégustant un thé vert.

 

  •  Créer sa marque en 4 étapes clés , le dossier du magasine Famactive, créé avec la participation de Laurence d’EasySocialMedia et sa façon bien à elle de nous faire partager son expertise de façon claire et accessible: motivant et reboostant, à étudier avec son café de 10H00

 

  • Le joli blog de l’écrivain Céline Malraux : Où on parle de la vie d’André Malraux, de Street Art et de créativité, délicious! Prescription: un thé à la cannelle et quelques macarons framboise.
  • L’article de Zebre à Carreaux : et si entreprendre c’était aussi se donner le droit d’échouer? Déculpabilisant, à prendre avec un chocolat chaud et une énorme tartine de ©Nutella

 

Bon weekend !



Rendez-vous sur Hellocoton !


Freelances: développer son activité grâce aux réseaux sociaux

 Comment se servir des réseaux sociaux pour construire une stratégie de communication efficace et rentable?

Voici une question que chaque freelance se pose tout au long de son activité. Les réseaux sociaux sont un  formidable moyen pour les freelances de faire connaitre sa marque, de gérer son identité mais également de trouver des clients… pour peu qu’on sache comment les utiliser efficacement et sans y passer tout son temps!

Et c’est l’infatiguable Dominique Dufour, freelance, spécialiste des réseaux sociaux et auteur de plusieurs ouvrages qui nous donne la réponse sous la forme  d’un guide pratique  à son image: clair et accessible, dans lequel il partage avec générosité et professionnalisme son savoir et son expérience.

 

Les réseaux sociaux: pour quoi faire?

Dans le guide  » Jesuisfreelance.com », Vous apprendrez à batir une stratégie de communication efficace sur les réseaux sociaux, créer et gérer votre page Facebook comme un pro, utiliser Twitter pour recruter des contacts qualifiés, gérer votre image de marque et votre e.réputation, créer une vidéo professionnelle, alimenter efficacement votre  blog pour communiquer sur vos produits et services, et même si vous pensez que vous n’avez  » rien à dire » ;)

Vous pourrez également y retrouver les témoignages de plus de 40 freelances (dont le mien) pour illustrer concrètement les enjeux  liés à l’utilisation des réseaux sociaux. C’est un guide précieux que chaque freelance désireux de donner de l’essor à son activité devrait avoir dans sa bibliothèque

 Posez vos questions à Dominique Dufour !

Vous êtes freelances et vous vous interrogez sur la gestion du temps sur les réseaux sociaux, les thèmes à aborder sur votre blog, les billets « qui marchent bien« , et bien plus encore? Dominique vous offre  l’opportunité de poser  toutes vos questions sur le freelancing et les réseaux sociaux et y répondra lors d’une très prochaine interview sur le blog d’Elle & Freelance!

Nous attendons vos questions, en commentaire de cet article ou sur la page Facebook d’Elle & Freelance, c’est à vous!

Pour aller plus loin :

Le livre : Jesuisfreelance.com

La site internet

 



Rendez-vous sur Hellocoton !


Si ce n’est pas drôle, pourquoi le faire?

« L’enchantement transforme les situations et les relations. Il provoque un changement voulu des sentiments, des esprits et des actions.(…) plus que le fait de manipuler les gens pour les faire abonder dans son sens, il convertit l’hostilité en politesse, il façonne la politesse en affinité, il transforme les sceptiques et les cyniques en adeptes ». Guy Kawasaki dans « L’art de l’enchantement ». 


Ben & Jerrys : Si ce n’est pas drôle, pourquoi le faire?

Ben & Jerry’s est une célèbre marque de glaces américaine. Fondée par les deux compères en 1977, leur devise résume l’état d’esprit  de la marque : «  Si ce n’est pas drôle pourquoi le faire« ? des visuels enfantins, des vaches qui manifestent… la force de leur communication réside surtout dans l’histoire de la marque, celle de deux amis qui décident de se « lancer dans le monde merveilleux de la glace » et qui « investissent 5 dollars dans des cours de confection de glace par correspondance » (sic). Cette histoire est mise en avant dans leur stratégie de communication, tout comme les valeurs de Ben & Jerry’ ( produits sains, modèle économique équitable, engagement environnemental) , l’ensemble leur conférant une véritable image de marque et une identité forte : celle d’une entreprise à visage humain , engagée , sympathique et accessible, convertissant les consommateurs en véritable adorateurs de la philosophie de la marque... et de ses glaces. Une lovemark qui génère 2,5 millions de chiffre d’affaire par an.

 

Michel et Augustin : les trublions du goût

 

 

Ceux qui se filment à leurs débuts déguisés en vache dansant sur  Michael Jackson dans les couloirs de leur Monoprix pour faire leur publicité se sont largement inspirés du modèle Ben & Jerry’s et misent sur l’humour et la transparence. Ainsi, Augustin confie qu’il pensait que « Ben & jerry’s étaient des oncles homos de la famille », Avec audace et enthousiasme communicatifs Michel et Augustin quittent les bancs des grandes écoles pour réussir avec brio ( avec qui?) dans un secteur pourtant saturé : l’agroalimentaire. Leur secret? Le storytelling* et beaucoup d’humour: leurs packagings sont un régal ,extraits choisis :

- « Calories: 172 calories/100 grammes : pas de quoi fouetter un mammouth géant »

-  » Michel et Augustin, les Apollons du bon gout » pour illustrer leur nouvelle gamme de yaourts grecs

-  » Notre grand secret pour voir la vie en rose: 1/Mangez peu 2/De tout 3/ Buvez de l’eau 4/Dandinez vous

* Le storytelling est une technique de communication qui s’applique à passer d’un discours descriptif de l’entreprise à un discours narratif. En bref, c’est l’art de raconter l’histoire de son entreprise.

Comme pour Ben & Jerry’s, l’histoire de Michel et Augustin est le fil rouge de leur communication et fait l’objet d’une hilarante saga sur leur site web. Drôle et engagée, la marque encourage le dialogue et propose des rendez-vous tous les premiers jeudis du mois pour échanger avec les jeunes entrepreneurs et « démontrer qu’il est possible de réussir en partant de rien« . En 2012, l’entreprise Michel et Augustin a généré 10 millions d’euros de chiffre d’affaire.

 

 Lush: Les gens heureux fabriquent des savons qui rendent heureux

Lush est une marque de cosmétiques naturels anglaise créée en 1995 dans le Sud de l’Angleterre. La particularité de la marque est qu’elle ne fait pas de publicité, mais qu’elle communique très bien, encore une fois sur l’enchantement du client: êtes vous déjà entré dans l’une  des 860 boutiques de la marque? Plus que des cosmétiques, c’est une expérience que vous achetez : atmosphère accueillante, odeurs délicieuses, accueil chaleureux,valeurs fortes, produits de qualité participent à rendre la marque sympathique, accessible et desirable à la fois: « Nous croyons que mettre nos visages sur nos produits rendent nos mamans fièrent de nous » qui peut ne pas être touché par un tel argument?

Une autre force de la marque est son positionnement sur  la transparence et de l’humilité, un parti pris  qui contribue fortement à l’enchantement du client: « Nous croyons qu’il est possible de se tromper, de toute perdre, et de repartir de zéro« : un discours positif et humble qui détonne fortement dans un univers hyper conquérant tout en générant des millions de dollars de chiffre d’affaire par an…

 

En conclusion

Il est parfaitement possible de faire les choses très sérieusement et ne pas se prendre au sérieux pour autant. Choisir l‘humour, la transparence, la légèreté et l’humilité est un véritable parti pris qui contribue à rendre la marque sympathique et accessible tout en lui permettant de se démarquer de façon positive de la concurrence. En business comme dans la vie, favoriser la qualité, l’enthousiasme et l’authenticité augmentent considérablement vos chances de rallier les gens à votre cause, et pourquoi pas de transformer votre LOLmark en LOVEmark…

Pour aller plus loin:  

« L’art de l’enchantement » : Guy Kawasaki

« La vache pourpre » Seth Godin

« Nous sommes tous singuliers, exit le marketing de masse! » Seth Godin

Pour aller encore plus loin … 

 contactez- moi  si vous avez besoin de conseils personnalisés, le premier entretien est entièrement gratuit

 

 

 



Rendez-vous sur Hellocoton !


Pourquoi il ne faut pas congeler ses clients

Connaissez vous l’expérience des cristaux de glace du Dr Masatu Emoto? 

Ce médecin d’origine japonaise a réussi à prouver , photos à l’appui, que les pensées ont un impact direct sur la réalité. Pour celà, le Dr Emoto a mis en place une  expérience réalisée avec de l’eau congelée. Ainsi, avant congélation, le Dr Emoto a envoyé des pensées de gratitude et d’amour à la première partie de l’eau destinée à être congelée, et des pensées négatives à la deuxième partie. 

Exposé aux mots « amour » et « appréciation »

Les résultats sont époustouflants

Dans la première catégorie, celle des pensées positives, les cristaux de glace étaient brillants, lumineux, avec des motifs complexes. Au contraire, les cristaux de la deuxième catégorie, ceux qui avaient reçu des pensées négatives, se sont révélés  ternes, avec des formes dissymétriques et chaotiques: la nature de nos pensées peut donc bien influer sur la réalité des choses. L’expérience a dailleurs été reproduite avec de la musique classique, et de la musique Métal. Devinez laquelle a donné les plus beaux cristaux de glace?

Vilain petit canard

Quel rapport avec les freelances?

Je vous rassure il n’est évidemment pas question de congeler vos clients pour voir si les cristaux formés sont réguliers ou chaotiques. En revanche, il est question de remettre l’humain au centre de l’attention, et de privilégier des relations harmonieuses dans sa vie professionnelle comme dans sa vie privée. La croyance bien ancrée selon laquelle il faut être un requin pour réussir dans les affaires est croyez moi éculée, et repose en partie sur le fait que gentillesse et bêtise sont malheureusement associés. Je suis de celles qui scandent qu’on n’attire pas les mouches avec du vinaigre, au travail comme en amour.

Entendons nous bien: il n’est pas question de se laisser marcher sur les pieds par les mauvais payeurs ou par ceux qui confondent être freelance et travailler bénévolement. Il est question de chercher l’accord à priori, de donner avant de recevoir et de poser les bases d’une relation professionnelle productive et agréable, efficace et basée sur le respect mutuel, dans laquelle nous avons tous à y gagner.

Ca vaut la peine d’essayer, qu’en pensez vous?

Pour aller plus loin: 

Les messages cachés de l’eau: Masaru Emoto, éditions Guy Tredaniel.

La galerie du Dr Emoto





Rendez-vous sur Hellocoton !


Là, tu vois, maman travaille!

 

Mokka et sa petite soeur

 

 

« Maman tu viens jouer? » « Maman, c’est quoi que tu regardes? » « Maman, je peux dessiner? » « Maman j’ai faim… » « Maman, pourquoi tu t’occupes pas de moi? » 

Vissée à l’ordinateur, les sourcils froncés et l’air concentré, on essaye tant bien que mal de poser des limites au petit gnome en lui expliquant que « ça ne se voit peut être pas autant que papa, mais là, tu vois, maman travaille ». Peine perdue. C’est l’invasion des jouets sur le bureau, des cris en musique de fond, voire du gnome lui même sur les genoux. Comment faire comprendre à notre descendance adorable, certes,  mais néanmoins envahissante, que « Tu vois le paravent, là?  hé bien c’est le bureau de maman, dingue, non? « 

Vous vous reconnaissez? C’est normal, toute maman qui travaille à la maison a déjà vécu cette situation des dizaines de fois. A tel point que  Stéphanie, 35 ans, et Sophie 32 ans, ont décidé d’en faire un livre pour enfant dont le héro, Mokka a une maman  « bizarre », une maman qui travaille sur internet!

Qui êtes vous, Stéphanie et Sophie?

Je suis Stéphanie, 35 ans, 2 enfants et un 3eme en « fabrication ». J’ai été entrepreneur pendant 4 ans pour redevenir salariée avec plein de projets de nouveau! Je suis auteure jeunesse depuis 2 ans et j’ai déjà un album édité (Le Pays des Mots Perdus chez Alpha Book).
Sophie a 32 ans, 1 enfant en « fabrication », et est illustratrice freelance depuis plusieurs années, spécialisée dans les albums pour enfants.
Nous faisions toutes les 2 parties du réseau des mompreneurs.

Comment vous est venue l’idée d’écrire l’histoire de Mokka?

L’idée de cette histoire vient de mes enfants au départ. Des crises quand je ne venais pas immédiatement voir leur nouveau dessin lorsque je travaillais devant mon ordinateur (je gérais une boutique en ligne à l’époque), ou lorsqu’ils ne comprenaient pas pourquoi je me mettait en colère lorsqu’ils hurlaient « mamannnnnn j’ai fini de faire caca » alors que j’étais au téléphone avec un de mes fournisseurs! Le livre a donc pour but d’expliquer aux plus petits enfants pourquoi une maman qui travaille à domicile, en freelance ou comme entrepreneur, n’est pas forcément disponible toute la journée pour jouer et s’occuper de ses enfants.

Avoir une maman qui travaille à la maison, c’est perturbant pour un enfant?

Oui, je pense. Après c’est aussi une question d’âge. Un enfant de 4/5 ans ne va pas comprendre qu’il peut avoir sa maman dans son champ de vision mais qu’il ne peut pas lui parler. Même à 9 ans mon fils a toujours du mal à comprendre qu’il ne doit pas me déranger quand je travaille ou quand je suis au téléphone. 

Quel plus ce livre apporte-t-il aux enfants qui le lisent?

Il explique pourquoi il ne faut pas déranger maman lorsqu’elle travaille (on peut décliner la même chose pour le papa évidement!), même si elle reste toujours à la maison. Les enfants s’identifient facilement au personnage (petit garçon/tigre) qui est parfois compréhensif, parfois grognon.
Globalement cet album est plutôt destiné aux petits, pour qui le concept de « maman à la maison inabordable » est vraiment impossible à gérer.

Mokka et sa petite soeur sont à la recherche d’un éditeur, n’hésitez pas à aller leur témoigner votre soutien sur la page Facebook du livre 

 

Pour aller plus loin: 

Stéphanie François sur Facebook

Le blog de Sophie Verhille

Le livre Maman Travaille, par Marlène Schiappa

 



Rendez-vous sur Hellocoton !


1 2